bienvenue sur lns, un forum city de type résidence. chaque appartement est en colocation pour faciliter la création de liens. l'action se déroule dans la ville de séoul, en corée du sud. le forum a ouvert le 27 avril 2018. 7 jours sont accordés pour terminer la fiche. deux rp demandés tous les mois, merci de faire un effort sur l'orthographe. pas de lignes minimum, lns privilégie les réponses courtes.
sample35 

taehyun

sample35

jeno

sample35

bora



 

 perfect places (jun)

Aller en bas 

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t82-orage-exotique http://last-night-story.forumactif.com/t151-im-bora-orage-exotique http://last-night-story.forumactif.com/t238-im-bora http://last-night-story.forumactif.com/t153-053-3028-im-bora
— emménagement le : 24/04/2018
— courriers : 2830
— pseudo : wildblumen
— avatar : krystal - skatevibe (+) kane.
— billets : 3991
— autres comptes : ukita reiko, moon taeho.
— âge : vingt-quatre ans qu'elle se fane à mesure du temps.
— occupation : plongeuse de jour comme de nuit à burger king.
— côté cœur : coeur peiné qui espère encore.
— résidence : dionysos
— appartement n° : a523 — étage 5
sailor venus

perfect places (jun)    Mar 12 Juin - 17:48
citer éditer supprimer
perfect places
l'aube du jour, timide, vient décolorer la nuit de ses contours incertains, tout comme elle, ce frais soleil qui pénètre ces lieux obscurs. craintive, elle avance pendant que l'horloge s'affole sous son cadran ; bientôt, il ne restera plus rien de l'étoile voilée du petit matin. tête basse, elle suit les lignes, elle suit son ombre sans contempler l'environnement qui l’entoure. une seule pensée guide son être à travers ce chemin fuyant, ce pavé de naïveté : le retrouver. au loin, ses yeux séraphin aperçoivent enfin cette porte secrète. en cet instant, elle aimerait ne plus pouvoir respirer, se faire toute petite et se mouvoir sur la pointe des pieds. c’est ridicule, mais tout à coup, elle a peur. peur de quoi ? elle ne sait pas, mais une peur horrible. haletante et frissonnante d’effroi, elle pensa qu’une chose terrible allait se produire. il lui sembla sentir derrière elle quelqu’un qui se tenait debout, dont la figure riait d’un rire atroce, immobile et nerveux. elle songea à cette vieille femme et joignit ses mains, immobile et muette, priant pour chasser ce mauvais esprit. fort heureusement, il n’y avait rien, uniquement elle et cette horrible porte grimaçante. dessus, elle y voit courir son ombre vers le précipice. tant pis, et de ses doigts tremblants, elle cogne une fois, puis deux. mais rien, uniquement ce silence moite, un véritable supplice qui l’écrase. mais elle attend, sagement, naïve, encore et toujours, que la porte d'un paradis éphémère s'ouvre, et enfin glisse la lumière sur ses vêtements de ténèbres. aux frontières de l'inespérance, les couleurs se mélangent et blessent sa prunelle. son visage s'illumine ; elle lui sourit, elle sourit à ces images vivantes, et l'âme transcendante elle fuit pour retrouver ses bras, son armure. bora sent toute sa tendresse doucement lui percer la peau, la chair, le coeur. petit à petit le film ralentit devant ses yeux, et elle se réjouit. tout s'engourdit en elle, tout devient plus beau. « jun. »
last night story
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t168-stargazing?nid=10#19 http://last-night-story.forumactif.com/t175-ahn-jun-stargazing http://last-night-story.forumactif.com/t180-ahn-jun-topics#1993 http://last-night-story.forumactif.com/t176-053-6607-ahn-jun http://last-night-story.forumactif.com/t178-quaterafter
— emménagement le : 01/05/2018
— courriers : 381
— pseudo : sha ;
— avatar : – sakaguchi kentaro.
— billets : 513
— autres comptes : ma petite lune.
— âge : vingt-quatre années que cette carcasse s'agite, vingt-quatre années qu'il semble perdu ; parviendra-t-il à retrouver son chemin ?
— occupation : sombre étudiant : accablé, nez enfoui en ces écrits, livres en tous genres, blouse blanchâtre, entendre ces sombres inconnus geindre et poursuivre, ne pas flancher (médecine ; interne).
— côté cœur : l'âme en cavale, les demoiselles à la traîne, le petit cœur batailleur.

Re: perfect places (jun)    Sam 23 Juin - 10:38
citer éditer supprimer
P E R F E C T P L A C E S
we looked like heaven, but felt like hell.
(aesth.) °✧ Piètre comédien - dont, le rôle disposé à l'égard de son génie psychique ne semble guère s'accorder en ses pensées et, désirs. Et c'est ainsi, seul, que le saltimbanque rejoins son antre personnel. Les pitreries, simulations et simagrées ne changeront aucunement ses idées. Persistant aux côtés de son égoïsme, il poursuit son train de vie. Lâchant alors, ses mains glissées auprès de son échine. La pression : abandonnée, évincée. Pas, à pas. L'antre est plongée en l'obscurité - il est seul, définitivement seul. Personne n'avait osé pénétrer en son absence ; affection, adoration. Personne. Le postérieur disposé à l'encontre de ce large ameublement, mélodie céleste planant en l'atmosphère. Pincée ne nicotine plantée en ses lèvres, il inspire lourdement la drogue douce résidant en ce bâtonnet de tabac. Soudainement : un bruit se fit entendre. L'hésitation pris possession de sa personne, coincé. Planté sur place. L'animal présent l'observe. « Pourquoi est-ce que tu n'irais pas voir, toi ? Pour une fois. » S'enquit-il de répliquer, en guise d'accusations. Il traîne des pieds, guibolles flageolantes, esprit frustré. La poignée est pressée. Soulagement. « Bon sang, c'est toi. » Souffle-t-il, finalement. Il avait oublié sa présence désirée. L'invitation avait été faite. Et pourtant, il avait oublié... Ne serait-ce qu'un court instant, chamboulé. « Je suis désolé, Bora. J'ai hésité à ouvrir, j'avais. Qu'importe... Puisque, tu es là. Je suis content que tu ai osée. » Réplique-t-il, tandis qu'une douce pression est réalisée à l'intention de ce corps frêle. Planté là, sous le pas de sa porte. L'extérieur n'est plus. Ils résident tous deux en cet intérieur sombre où, s'engage la fumée de sa nicotine et cette mélodie. La solitude, d'un homme. À en faire pâlir plus d'un. « J'aimerais te poser une question, une seule. Bora, n'a tu jamais cessé de m'aimer ? Et ce, depuis notre rencontre ? » Il désire entendre ces mots, cette franchise. Il désire l'entendre enfin de franchir ce nouveau palier. Et ainsi, ne pas faire marche arrière. Courir - tête baissée. Exceller en ces moindres domaines : professionnel, personnel. « Car moi, jamais. Je joue bien la comédie, hein ? J'apprends des plus grands, paraît-il. » Plaisanterie à deux francs six sous, le voilà. Le comédien.
last night story
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t82-orage-exotique http://last-night-story.forumactif.com/t151-im-bora-orage-exotique http://last-night-story.forumactif.com/t238-im-bora http://last-night-story.forumactif.com/t153-053-3028-im-bora
— emménagement le : 24/04/2018
— courriers : 2830
— pseudo : wildblumen
— avatar : krystal - skatevibe (+) kane.
— billets : 3991
— autres comptes : ukita reiko, moon taeho.
— âge : vingt-quatre ans qu'elle se fane à mesure du temps.
— occupation : plongeuse de jour comme de nuit à burger king.
— côté cœur : coeur peiné qui espère encore.
— résidence : dionysos
— appartement n° : a523 — étage 5
sailor venus

Re: perfect places (jun)    Mar 26 Juin - 21:59
citer éditer supprimer
perfect places
dans ses bras, elle sent son coeur s’envoler. il danse maladroitement des airs d’une valse mystique. jamais endroit n’avait été aussi si charmant à ses yeux… doublant l’intensité de sa vie ! ô, jun, son soleil, ce foyer de tendresse et de vie qui suscite en elle ce tendre brasier ; ce brasier sans fin ni cesse, qui au moindre souffle d’air se ranime. lentement elle trépasse, mais jamais ne se lasse. alors que tout était si parfait, surgit soudain cette question qui bouge et chante dans sa tête, brisant le songe et l’illusion. « si je n’ai jamais cessé de t’aimer ? » quelle drôle d’interrogation. c’en était presque risible. bora s’éloigne, à contre-coeur, rêvant de le tenir à nouveau, cherchant son regard angoissé et y plonger la douceur de ses yeux. « jun… pour moi rien n’a changé. bien sûr je t’ai détesté, tellement, même haï, parfois. j’ai eu mal, très mal. mais… jamais je n’ai pu t’oublier. mon esprit, sans cesse, étreignait notre passé. encore aujourd’hui… à jamais. » désormais, bora en est certaine. intiment, elle sait : elle se sent prête à regarder devant, à tout recommencer, à réapprendre ces gestes, sublimer demain, et ensemble traverser le temps. « jun, je pense que je t’aimerais éternellement… je dois être idiote, surement, mais c’est comme ça… alors maintenant, avec moi, cesse d’être celui que tu ne veux pas être. je ne veux que toi, seulement toi, rien que toi, simplement jun. » oui, s’aimer seulement, sans ruse et sans détours, sans honte ni mensonge, sans qu’un désir ne les trompe, ou qu’un remords ne les ronge. vivre à deux et donner son coeur à tout moment. « je t’aime. » enfin, elle respire librement, et lentement elle glisse sa main sur ses joues, gardiennes de flammes, où sa paume tremblante lui offrit des présents si tendrement reçus. « oui, hélas, je t’aime. » une nouvelle parenthèse s’est ouverte, l'entrainant dans une ivresse imprudente : elle, offrant des mots et des gestes enlacés, elle, donnant à cette lèvre sucrée cet importun baiser.
last night story
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t168-stargazing?nid=10#19 http://last-night-story.forumactif.com/t175-ahn-jun-stargazing http://last-night-story.forumactif.com/t180-ahn-jun-topics#1993 http://last-night-story.forumactif.com/t176-053-6607-ahn-jun http://last-night-story.forumactif.com/t178-quaterafter
— emménagement le : 01/05/2018
— courriers : 381
— pseudo : sha ;
— avatar : – sakaguchi kentaro.
— billets : 513
— autres comptes : ma petite lune.
— âge : vingt-quatre années que cette carcasse s'agite, vingt-quatre années qu'il semble perdu ; parviendra-t-il à retrouver son chemin ?
— occupation : sombre étudiant : accablé, nez enfoui en ces écrits, livres en tous genres, blouse blanchâtre, entendre ces sombres inconnus geindre et poursuivre, ne pas flancher (médecine ; interne).
— côté cœur : l'âme en cavale, les demoiselles à la traîne, le petit cœur batailleur.

Re: perfect places (jun)    Mer 27 Juin - 21:44
citer éditer supprimer
P E R F E C T P L A C E S
we looked like heaven, but felt like hell.
(aesth.) °✧ L'amant - inespéré, où les rêveries et sottises gisent. Bien vite, il se rendit compte de son erreur. L'idée, ce questionnement... L'envie puérile, égoïste et enfantine, d'obtenir une réponse. Se rassurer, se sentir aimé. Il méritait ces hésitations, ces paroles écorchées et ces mots durs. Passé, présent, futur. Les changements ont pris place, pourtant. Il persiste similaire à l'adolescent qu'il avait toujours été : sombre, effacé, seul. Simplement entouré de proches, d'amis. Ils se comptaient alors, sur le bout des doigts de l'une de ses mains. Simplement, une seule. Le compte s'avérait moindre et, il se contre-fichait de cela. Sachant pertinemment qu'ils seraient prêts à tout pour lui. Et, inversement. Souriant légèrement. L'inimité au sein de laquelle ils se perdent n'est que, exquise. Le délice, le péché. « Je n'ai jamais été aussi heureux, que ces années passées à tes côtés. Je n'étais plus seul, non. » L'égoïste s'engage au travers d'innombrables gestuelles : l’interrupteur déclenché, lumière allumée, gestes affectifs en tous genres et idioties perpétuelles. « Je t'ai aimé, je t'aime et je t'aimerais. Je t'en remercie – jours, après jour de m'avoir permis d'obtenir ces sentiments, ces souvenirs, ces sensations. » Que dire ? Que faire ? Bougre d'âne, s'entremêlant en ces tumultes pensées. Réponse. Baiser disposé à l'encontre de ses lèvres. Il l'aime. « Qu'est-ce que tu aimerais faire ce soir, Bora ? Rien n'a changé, ici. Peut-être que... Le chien a grandis. » S'enquit-il de répliquer, simplement. Les habitudes reviennent à grand galop. Il se détache, se recule et s'agite au travers de son antre personnel. « Je peux t'offrir quelque chose, à boire ? Je peux te préparer quelque chose à manger, s'il le faut. Je suis prêt. J'ai pris quelques jours de congés, j'irais chez le médecin demain. » Ajoute-t-il, ensuite. Les congés. Longtemps qu'il n'avait guère été en mesure de se lancer au travers de telle aventure. Les grasses matinées, les journées semblables aux précédentes et sa carcasse gisant au travers de ce large sofa durant des heures. Léthargie totale.
last night story
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t82-orage-exotique http://last-night-story.forumactif.com/t151-im-bora-orage-exotique http://last-night-story.forumactif.com/t238-im-bora http://last-night-story.forumactif.com/t153-053-3028-im-bora
— emménagement le : 24/04/2018
— courriers : 2830
— pseudo : wildblumen
— avatar : krystal - skatevibe (+) kane.
— billets : 3991
— autres comptes : ukita reiko, moon taeho.
— âge : vingt-quatre ans qu'elle se fane à mesure du temps.
— occupation : plongeuse de jour comme de nuit à burger king.
— côté cœur : coeur peiné qui espère encore.
— résidence : dionysos
— appartement n° : a523 — étage 5
sailor venus

Re: perfect places (jun)    Lun 2 Juil - 16:03
citer éditer supprimer
perfect places
le cœur tremblant, la joue en feu, bora emporte dans ses cheveux ses lèvres encore tièdes. la chaleur de ses mains caresse encore ce baiser suspendu plein de délices et de fièvre. le temps passe et le monde semble se remplir de choses légères. bora s'y attache, éperdument, abruptement. elle désire encore son souffle ardent, ces mêmes flammes, qu'ils s'embrasent à nouveau pour mourir tous deux dans une même extase. malheureusement, la réalité les rattrape et libère une mouvance illusoire, et lentement ses deux yeux fermés s'ouvrent tour à tour. la magie, fragile, s'effrite. mais en elle, subsiste toujours cette délicate ivresse. « jun, calme-toi. tout va bien. » à travers sa gestuelle tourmentée, bora entend sa plainte. jun est perdu. ses idées se bousculent, parfois se rassemblent, puis se fuient. étrangement, elle le comprend. ensemble, ils ont osé le désir éphémère alors qu'aucun de leurs mots n'ont su, pour l'instant, orner leur futur éternellement embrumé. mais devaient-ils pour autant se priver de cet amour partagé ? « jun, écoute-moi... » bora avance, doucement, vers ce coeur supplicié pour trouver dans ses yeux une trace de ses songes. mais, elle ne voit rien à cette heure... seulement d'inquiets émois. « je souhaite simplement être avec toi... être à tes côtés, ensembles. mais toi, qu'est-ce que tu désires réellement ? j'ai peur jun. j'ai peur qu'un jour tu ne me laisses à nouveau, comme avant. j'ai peur que tu n'aies pas suffisamment de force pour tout supporter. je te connais tellement bien. tu sembles fort, sûr de toi, et pourtant tu es si fragile. » oui, elle s'inquiète. néanmoins, elle a l'intime conviction, sans jamais douter d’y parvenir, qu'ensemble, ils pourront affronter les pires obstacles. mais qu'en est-il de jun ? pour l'instant, il lui faut attendre. mais l'évidence brûle ses lèvres de mots silencieux.
last night story
Contenu sponsorisé


Re: perfect places (jun)   
citer éditer supprimer
 
perfect places (jun)
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» picture perfect memories - nolà
» Perfect World
» Perfect night ♪
» « I'm not perfect but I keep trying...» ~ Mia.
» places pour la finale du top 14 à vendre sur le site de la lnr ce vendredi 16h00

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul, south korea :: 13. gangnam-
Sauter vers: