bienvenue sur lns, un forum city de type résidence. chaque appartement est en colocation pour faciliter la création de liens. l'action se déroule dans la ville de séoul, en corée du sud. le forum a ouvert le 27 avril 2018. 7 jours sont accordés pour terminer la fiche. deux rp demandés tous les mois, merci de faire un effort sur l'orthographe. pas de lignes minimum, lns privilégie les réponses courtes.
sample35 

taehyun

sample35

jeno

sample35

bora



 

 let me be the promise that you keep )) daw

Aller en bas 

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t1252-bare-your-throat-on http://last-night-story.forumactif.com/t1330-nomad-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1332-hae-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1380-053-7013-hae-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1344-hh-fan
— emménagement le : 29/08/2018
— courriers : 98
— pseudo : lorelei
— avatar : xu minghao (the8 - svt) + kelly
— billets : 273
— autres comptes : ueda hiro (bobby) ; min chul hei (minhyuk) ; im yuna (choerry) ; chen zhifeng (park jisung)
— âge : vingt-trois ans.
— occupation : étudiant en économie. hacker et escroc à la recherche d'un job.
— côté cœur : un ange aux ailes blessées, sa lueur ternie par la cruauté des autres. son ange à lui et des promesses infinies.
— résidence : artémis - aile est
— appartement n° : 2ème étage – t247

let me be the promise that you keep )) daw    Jeu 1 Nov - 19:12
citer éditer supprimer

let me be the promise that you keep
daw & huifan

la nuit est clémente, le ciel dégagé et l’endroit plus calme qu’il ne l’aurait cru. ce n’est pas le lotte wolrd, juste un autre parc moins grand et plus supportable pour le bel homme qui l’accompagne. il ne voulait pas les confiner chez eux, conscient des difficultés du plus grand à s’ouvrir au monde et désireux de lui en faire voir les bons côtés. ceux qu’il a dû oublier avec le temps et dont il n’a plus profité. il ne veut que lui rappeler que l'extérieur n'est pas toujours hostile. une part de lui a été nerveuse toute la soirée, mais il ne s’est jamais senti aussi confiant et apaisé que maintenant. il sort de ses rêveries lorsque vient leur tour, mais daw est divin ce soir, un peu trop pour son cœur pris au piège et ça le distrait. ses cheveux argentés brillent sous les lumières artificielles et là encore, il le comparerait bien à un ange quand lui reste son contraire, toujours plus sombre. il lui fait signe de s’écarter un peu tout en le gardant près, parce qu’il compte bien lui gagner quelque chose ce soir. il s’étire rapidement les bras et tente son premier lancer – raté. pas de tir à la carabine ni de fléchettes, pour eux tout sauf amusants, alors ce sont des paniers de basket qui lui font face et, hélas, il n’est pas aussi doué que sa fierté le voudrait. il paie pour une seconde tournée, les sourcils froncés, déterminé et son cri de joie est impulsif quand il en met deux ou trois dans le mil. puis contenu, sa voix éclaircie sous la gêne quand il s’en rend compte et que ses yeux croisent ceux de daw – perçants. il a le choix entre plusieurs peluches moyennes, mais c’est vers daw qu’il s’en remet parce qu’il l’a fait pour lui. et lorsqu’ils s’éloignent pour continuer leur tour, huifan se permet un rapprochement osé en glissant sa main dans le dos du garçon. le contact est léger pour ne pas le brusquer. « hey, regarde-moi. » son sourire est sincère, charmeur et charmé – flatté que le plus grand ait accepté de l’accompagner. huifan direct dans ses propos, confiant quand il l’a invité et qu’on ne lui a pas dit non. maintenant, il perd un peu ses moyens par moments, par crainte de mal faire ou de ne pas lui convenir, mais il ne perd pas de vue ses priorités. le mettre à l’aise en fait partie. « ne fais pas attention aux autres. » juste à moi veut-il ajouter, mais sa main parle bien assez pour lui, déjà possessive. caresses légères dans le creux de ses reins et une petite pression pour le guider dans une direction, il les éloigne un peu pour retrouver le calme. pour un soir de semaine, ils sont chanceux là-dessus, mais c’était le critère premier de huifan – un joli lieu tranquille où ils pourraient s’amuser malgré tout. avant de lui proposer autre chose, il les arrête à l’abri des allées plus fréquentées, à l’ombre des lanternes et sa main glisse jusqu’à trouver l'une des siennes. à présent face à lui, il s’enquit : « ça va ? parce qu’on peut s’en aller…sinon. » toujours le même sourire idiot sur les lèvres, mais son regard est inquisiteur et taquin à la fois, guère timide au vu des premiers pas qu’il a fait ce soir – et qui pourtant manquent toujours autant de clarté. l’ambiguïté est toujours là, tenace depuis des semaines et huifan n’a qu’une envie, y mettre un terme. c’est sûrement la raison qui l’anime autant et qui gonfle son cœur d’audace, sûr de lui jusqu’à ce qu’il se sente fébrile sous le regard tendre de son vis-à-vis. faible pour ses minces sourires. « beautiful. » à couper le souffle ou lui faire perdre la tête, à ce qu’il semble. il rit, agréablement troublé sans pour autant le quitter du regard une seule fois.
last night story

_________________
- - damnation on your lips
For all of the innocent things that I doubt, For all of the bruises I've caused and the tears, For all of the things that I've done all these years, I'll be good; jaymes young ))
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t1307-3am-at-the-end-of-t http://last-night-story.forumactif.com/t1322-songbreaths-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1318-im-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1323-053-0115-im-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1324-im-dwn-im-daw#33799
— emménagement le : 04/09/2018
— courriers : 175
— pseudo : heimao
— avatar : chae hyungwon - kelly
— billets : 294
— autres comptes : han baozi (komatsu nana) & ashina chiaki (nakamoto yuta) & hae ilhoon (lee jihoon) & huang xiao lu (zhong chenle)
— âge : vingt-trois hivers à baisser les yeux sur le macadam, naissance remis en cause par les autres dans une violence douloureuse.
— occupation : se donner une raison d'exister, fantôme entre les étagères, ses doigts parcourant les livres cherchant des histoires avec de meilleures fins que la sienne. âme errante à la librairie chronos, l'emprise du temps moins forte entre ces murs.
— côté cœur : solitude quémandée, le coeur brisé bien trop de fois pour espérer encore. de ces amours à sens unique pour s'être cru un jour méritant de ce sentiment trop pur.
— résidence : artémis
— appartement n° : aile ouest - suite T545 (cinquième étage)

Re: let me be the promise that you keep )) daw    Ven 9 Nov - 21:21
citer éditer supprimer

let me be the promise that you keep
daw & huifan

De la solitude aux angoisses, et son cœur reste meurtri. De la solitude aux angoisses et ses cris qui résonnent dans la nuit. Survie, il s’est mis en pause dans son travail. S’est mis en pause dans sa propre vie. Arrêt sur image. L’absence de Chulhei comme un trou béant dans sa poitrine. Encore un. Arrêt sur image. Et les cicatrices à l’intérieur de ses cuisses qui ressemblent à un massacre artistique. Mains osseuses qui nouent les bandages autour de ses jambes. Mains osseuses et les efforts qu’il avait pu faire réduits à néant. Mais il n’est pas là Chulhei. L’ange l’a abandonné comme les autres. Et c’est sans aucun doute de sa faute. Il n’est plus là Chulhei. Et soudainement vivre c’est devenu étouffant. L’impression de mourir de l’intérieur comme un feu qui s’éteint. Les braises étaient déjà rougeoyantes, mais maintenant il n’y a plus que des cendres. Il a pourtant fait un effort. Automatisme. Il tente de cacher les dégâts. Chemise ample, un pull par dessus à la douceur sans pareil, les deux qui lui tombent bas sur les hanches, cachent ses traits encore plus cassants qu’avant. Il tente de tenir le masque. Il a promis. À Huifan. Promis. De pas abandonner. De pas lâcher. L’a laissé l’emmener, une promesse lors de ces rares conversations téléphoniques, Huifan sans savoir sauveur de ses plus noires pensées. Huifan qui parlait, riait nerveusement et Daw qui s’accrochait à sa voix. Comme il s’accroche à lui. Doigts crispés sur le tissu de son haut. Hésitant à le lâcher dans cette foule. Peu de monde pour ce genre d’endroit, fête foraine aux attractions nombreuses. Mais ses doigts qui se séparent à regret de sa manche, son regard rivé sur le sol. Presque potiche, planté là derrière lui. Mais curieux. Un sourire fragile qui nait sur ses lèvres en le voyant s’acharner au basket. Jusqu’à ce qu’il gagne. Échange silencieux, et une main fragile qui montre le lapin qui a un ruban autour du cou. Peluche dans ses bras, mains occupées, début d’angoisse à ne pouvoir s’accrocher à Huifan, et c’est un sursaut qui le prend. La main de celui-ci dans le bas de son dos, et son regard qui finit par se planter dans le sien à sa demande. Il est rassurant Huifan. Humain. Bien plus que là-bas. Bien plus que dans ses souvenirs. C’est apaisant. Ça le calme Daw. Assez pour faire reculer les vagues d’angoisse qui menacent de le submerger. Il se laisse guider Daw. Nez dans la tête du lapin en peluche. Il hoche de la tête quand il lui dit de ne pas faire attention aux autres. Pourtant heureux, soulagé à l’idée de s’éloigner de l’allée centrale. Rougissant même quand une main vient prendre la sienne, le contact se faisant au niveau des yeux. « Non … Ça va … Je … Je veux pas rentrer ce soir. Pas … tout de suite. » Mots qui finissent par se perdre dans le silence, dans l’intensité du regard de Huifan. Soudainement rendu muet. Sa remarque qui lui fait baisser la tête. Violemment. Plus qu’on ne le pourrait le croire. Son apparence en horreur. Encore plus maintenant. « Huifan … ssi. S’il te plait. » Négation entre ses lèvres. Qu’il ne le trouve pas beau. Qu’il ne l’encense pas ainsi. Non. Et sa main libre, l’autre toujours dans celle du garçon, qui vient se perdre contre sa gorge, ses doigts inconsciemment contre sa cicatrice, l’espoir que le fond de teint tienne le coup.
last night story

_________________


"you" have been a hundred different people. you always break my heart. — ashe vernon
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t1252-bare-your-throat-on http://last-night-story.forumactif.com/t1330-nomad-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1332-hae-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1380-053-7013-hae-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1344-hh-fan
— emménagement le : 29/08/2018
— courriers : 98
— pseudo : lorelei
— avatar : xu minghao (the8 - svt) + kelly
— billets : 273
— autres comptes : ueda hiro (bobby) ; min chul hei (minhyuk) ; im yuna (choerry) ; chen zhifeng (park jisung)
— âge : vingt-trois ans.
— occupation : étudiant en économie. hacker et escroc à la recherche d'un job.
— côté cœur : un ange aux ailes blessées, sa lueur ternie par la cruauté des autres. son ange à lui et des promesses infinies.
— résidence : artémis - aile est
— appartement n° : 2ème étage – t247

Re: let me be the promise that you keep )) daw    Lun 12 Nov - 22:22
citer éditer supprimer

let me be the promise that you keep
daw & huifan

il est heureux, soulagé même de savoir qu’il n’est pas le seul à apprécier le court de cette soirée. de savoir que daw ne veut pas rentrer et il aimerait bien lui dire qu’il n’aura pas à le faire, qu’il pourrait le ramener chez lui ensuite, mais il tait son audace. daw qu’il préfère couvrir de tendresses avant tout, le voir sourire plus fièrement et le convaincre d’une petite chose. sa beauté. il voudrait ne pas être le seul à la remarquer et ça peut bien prendre l’éternité, huifan sera toujours là pour le lui répéter. le compliment naturel se voit contré, mais le brun feint d’ignorer la plainte du plus grand. « hm ? tu veux que je le répète ? » parce qu’il pourrait le faire toute la soirée. son regard change et devient plus concerné lorsqu’il suit la main du jeune homme, comprenant bien le message silencieux qu’il essaie de lui faire passer. huifan ne l’écoutera jamais. daw plus merveilleux que monstrueux et un jour, il réussira à l’en convaincre. « ah… ne fais pas ça. » il récupère la main logée sur sa gorge et laisse la trace de ses lèvres sur ses phalanges. « j’ai une idée. » même s’il est forcé de lâcher prise pour y donner lieu. sans prendre la peluche, il ne fait que dénouer le ruban et passer derrière daw pour le lui enrouler autour du cou. il ne serre pas trop et s’applique pour lui faire un joli nœud, mais il s’y reprend à deux fois avant de revenir face à lui. il y a quelque chose de fascinant avec daw, un charme qu’il n’a trouvé nulle part ailleurs et qui le rendrait presque timide, les mots ôtés de la bouche. plus que la fragilité, il y voit la tendresse personnifiée et comment peut-on vouloir le briser lorsqu’il n’inspire que l’opposé ? « adorable. » il sent venir les protestations et les contre d’avance, d’un index posé sur ses lèvres pour l’empêcher de parler – l’obliger à accepter. il arbore un sourire de vainqueur et glisse ses doigts contre sa joue pour lui caresser les lèvres du pouce. devrait-il… ou non ? il en a eu envie plus d’une fois et ce soir ne compte pas. mais plus il y réfléchit et moins ça ne lui semble être le bon moment, alors il le relâche en souriant et les guide de nouveau vers l’allée principale. pour autant, il maintient la proximité en prenant le jeune homme par la main et après plusieurs mètres parcourus, il les arrête devant la grande roue. la nervosité le gagne aussitôt. « tu n’as pas peur de la hauteur ? » lui oui, mais il suppose que ça ira. il est déjà monté dans un de ces trucs et en fermant les yeux, ça passe plus vite. il se dit que séoul de nuit, vu de si haut, doit être jolie – romantique – mais il se rétracte un peu en serrant la main de daw, autant pour l’encourager à s’exprimer que lui témoigner son appréhension. « on peut aller manger quelque chose, sinon … tu as faim ? » daw prince de la soirée, huifan l’a décidé et il a bien le droit de faire ses choix aussi.
last night story

_________________
- - damnation on your lips
For all of the innocent things that I doubt, For all of the bruises I've caused and the tears, For all of the things that I've done all these years, I'll be good; jaymes young ))
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t1307-3am-at-the-end-of-t http://last-night-story.forumactif.com/t1322-songbreaths-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1318-im-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1323-053-0115-im-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1324-im-dwn-im-daw#33799
— emménagement le : 04/09/2018
— courriers : 175
— pseudo : heimao
— avatar : chae hyungwon - kelly
— billets : 294
— autres comptes : han baozi (komatsu nana) & ashina chiaki (nakamoto yuta) & hae ilhoon (lee jihoon) & huang xiao lu (zhong chenle)
— âge : vingt-trois hivers à baisser les yeux sur le macadam, naissance remis en cause par les autres dans une violence douloureuse.
— occupation : se donner une raison d'exister, fantôme entre les étagères, ses doigts parcourant les livres cherchant des histoires avec de meilleures fins que la sienne. âme errante à la librairie chronos, l'emprise du temps moins forte entre ces murs.
— côté cœur : solitude quémandée, le coeur brisé bien trop de fois pour espérer encore. de ces amours à sens unique pour s'être cru un jour méritant de ce sentiment trop pur.
— résidence : artémis
— appartement n° : aile ouest - suite T545 (cinquième étage)

Re: let me be the promise that you keep )) daw    Mar 20 Nov - 20:40
citer éditer supprimer

let me be the promise that you keep
daw & huifan

Refus de rentrer. La solitude étouffante, rongeante. Huifan comme son sauveur actuel. Sa voix comme une lumière récemment. Mais il n’ose pas s’y attacher. S’y refuse. La crainte de le voir disparaître à son tour. Malgré ses paroles, malgré l’attention qu’il lui porte, la tendresse de ses mots, l’assurance qu’il importe. Et encore maintenant tandis qu’il lui parle de sa soi-disant beauté il ne peut pas accepter. Non. Le corps en horreur, les miroirs fuis, il se trouve ignoble. Tellement. Une abomination. Alors quand il refuse le compliment c’est une évidence. Le refuse, ne veut pas l’entendre, même lorsqu’il lui demande s’il veut qu’il répète Huifan, taquinerie légère, mais que Daw refuse également sa tête qui bouge de gauche à droite, automate. Avant au final que sa main libre ne se pose sur sa gorge, doigts hésitants, patience ténue, besoin impérieux de se détruire un peu plus. Mais voilà que la main coupable est prise dans un sursaut de sa part, baiser laissé sur l’horreur de ses doigts anciennement brisés. Il a la décence de rougir Daw, de baisser un peu plus les yeux, conscient de l’horreur de son propre geste. Main lâchée, il reste figé. Dépassé. Le ruban emprunté au cou du lapin pour finir autour du sien, barrière entre cette cicatrice qu’il exècre tellement et ses doigts vengeurs. Adorable. Le mot résonne mal dans sa tête, le refus sur ses lèvres. Mais ses paroles sont bloquées quant à l’index contre la pulpe de sa bouche. Sidéré par le geste, peu habitué à ce qu’on l’approche autant, il le laisse faire Daw. Poupée de cire, à la fragilité figée, tandis qu’il y a ces doigts aériens contre ses lippes. Qu’est-ce que voit Huifan. Qu’est-ce qu’il peut voir en lui qu’il ne voit pas de son côté. Il l’ignore, craint de vouloir le savoir. Mais égoïstement il profite de ces temps, instants où Huifan est à ses côtés, l’impression que lui aussi finira par disparaître de sa vie. Comme tout le monde. De sa faute les gens précieux finissent toujours par le quitter. De sa faute, ils finissent toujours loin, et lui si seul. Pourtant égoïste il apprécie la chaleur de cette main autour de la sienne, se laisse entrainer, le lapin toujours dans ses bras. Jusqu’à ce qu’ils finissent devant la grande roue. Proposition de monter dedans ou d’aller manger un morceau. Le choix qui lui appartient, mais dans un sens l’un comme l’autre l’effraie. Des souvenirs flous d’une enfance perdue, lui et Chulhei montés dans une grande roue, sans doute de manière illégale. Enlacés les yeux fixés sur Busan, sur un royaume qui n’était pas leur. De l’autre le supplice de la nourriture. Incapable de manger sans se haïr un peu plus. Incapable d’avaler quoi que ce soit et la crainte de montrer cette facette ignoble de lui à Huifan. L’envie de le garder un peu plus dans sa vie. Juste un peu. « La … grande roue ? » Sa réponse est hésitante comme une question entre ses lèvres, mais autant reculer le calvaire de la nourriture le plus longtemps possible. « S’il te plait ? » Et si on n’y voit que l’hésitation d’un gamin qui n’a jamais eu voix au chapitre, c’est de l’effroi entre ses lippes, une finalité sinistre qui se dessine dans son esprit et la crainte palpable que cette soirée se finisse dans une solitude mortuaire.
last night story

_________________


"you" have been a hundred different people. you always break my heart. — ashe vernon
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t1252-bare-your-throat-on http://last-night-story.forumactif.com/t1330-nomad-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1332-hae-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1380-053-7013-hae-huifan http://last-night-story.forumactif.com/t1344-hh-fan
— emménagement le : 29/08/2018
— courriers : 98
— pseudo : lorelei
— avatar : xu minghao (the8 - svt) + kelly
— billets : 273
— autres comptes : ueda hiro (bobby) ; min chul hei (minhyuk) ; im yuna (choerry) ; chen zhifeng (park jisung)
— âge : vingt-trois ans.
— occupation : étudiant en économie. hacker et escroc à la recherche d'un job.
— côté cœur : un ange aux ailes blessées, sa lueur ternie par la cruauté des autres. son ange à lui et des promesses infinies.
— résidence : artémis - aile est
— appartement n° : 2ème étage – t247

Re: let me be the promise that you keep )) daw    Dim 2 Déc - 18:48
citer éditer supprimer

let me be the promise that you keep
daw & huifan

Ce n’est pas de la fausse modestie, il ne le sait que trop bien. Il aurait préféré, mais il ne baisse pas les bras. Déterminé à le sauver, peu importe le temps que ça prendra ou si l’ange le repousse, car il reviendra toujours. A la fois simple et difficile à cerner, mais quand on estime le connaître assez, on anticipe ses réactions comme ici avec les compliments. Qui croirait que Huifan lui-même est incapable de les accepter ? Oh ils se sont sûrement bien trouvés, mais à ses yeux Daw les méritera toujours plus que lui. Pas de paroles en l’air lorsqu’elles s’avèrent si vraies, d’un regard posé sur lui pour le prouver et il réprime ses envies égoïstes. Il est confiant à ses côtés et lorsqu’il baisse les yeux sur leurs doigts liés, son sourire est timide. Daw l’accepte silencieusement dans sa vie depuis des semaines, accepte sa compagnie et ses ouvertures dont il ne s’échappe pas – il pourrait, gamin farouche qui n’aurait pas hésité à fuir sa présence il y a quelques temps. Il n’a pas l’impression de s’imposer contre sa volonté et pourtant, non, il ne presse rien. Il y a toujours ce doute au fond que leurs intentions soient différentes, peu importe l’ambiguïté incessante qui les entoure à chaque fois. « okay … bien sûr, on y va. » daw n’a pas besoin de le supplier pour monter sur la grande roue, c’était son but au départ après tout. Il ne sent pas l’effroi dans la voix du plus grand, juste une envie candide de monter sur l’attraction. Tickets en main, il s’impose dans la courte file et attend patiemment leur tour – ou nerveusement, pour un tas de raisons. Les minutes passent plus vite quand on se perd dans les lueurs du ciel, la hauteur de la roue et sur la chaleur d’une main plus grande. Quand vient leur tour, il aide Daw à monter tel le gentleman qu’il est et se dépêche de s’installer à ses côtés. « ça bouge. » et il espère que ça restera stable et solide jusqu’au bout. ce n’est pas une phobie, il n’est juste pas très à l’aise en hauteur, mais quand la roue se met en marche et qu’il accepte de profiter de la vue, l’appréhension disparaît. Ce n’est qu’un tour de manège. Il a depuis longtemps lâché la main du garçon pour passer le bras autour de sa taille l’air de rien, aidé par le dossier du siège qui veut que le geste reste naturel. Il se penche alors vers lui, envahit son espace personnel pour pointer l’horizon et montrer toutes les belles lumières à Daw. Tout va bien jusqu’à ce que l’engin s’arrête, tout en haut. C’est normal bien sûr, mais c’est aussi stressant d’être aussi proche du vide. « alors, tu aimes ..? » sa voix, un ton plus bas. Proximité gardée et ses doigts qui trouvent leur place sur le visage de l’ange, doucement tourné vers le sien. « être ici… avec moi ? » c’est si calme, à l’abri du monde… de tout. seulement eux deux et son cœur s’emballe. Il voudrait en faire son ange ce soir, arrêter de le vouloir et s’y risquer. Ça repart, mais ça ne l’arrête pas et d’un élan calculé, il vient déposer un baiser aux coins de ses lèvres. Comme une promesse, une dernière occasion de s'échapper. Le tour est fini, ils descendent et Huifan attend ses réponses. S’il ne s’en va pas maintenant, alors plus rien ne le retiendra d’aller au bout de ses intentions. Il sort de la foule sans s’imposer à Daw cette fois, sa main qu’il garde tendue vers l’arrière pour lui laisser le choix – encore. Un regard jeté derrière son épaule dans l’espoir d’être rattrapé, un sourire tendre pour le convaincre. Quelques pas seulement.
last night story

_________________
- - damnation on your lips
For all of the innocent things that I doubt, For all of the bruises I've caused and the tears, For all of the things that I've done all these years, I'll be good; jaymes young ))
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t1307-3am-at-the-end-of-t http://last-night-story.forumactif.com/t1322-songbreaths-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1318-im-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1323-053-0115-im-daw http://last-night-story.forumactif.com/t1324-im-dwn-im-daw#33799
— emménagement le : 04/09/2018
— courriers : 175
— pseudo : heimao
— avatar : chae hyungwon - kelly
— billets : 294
— autres comptes : han baozi (komatsu nana) & ashina chiaki (nakamoto yuta) & hae ilhoon (lee jihoon) & huang xiao lu (zhong chenle)
— âge : vingt-trois hivers à baisser les yeux sur le macadam, naissance remis en cause par les autres dans une violence douloureuse.
— occupation : se donner une raison d'exister, fantôme entre les étagères, ses doigts parcourant les livres cherchant des histoires avec de meilleures fins que la sienne. âme errante à la librairie chronos, l'emprise du temps moins forte entre ces murs.
— côté cœur : solitude quémandée, le coeur brisé bien trop de fois pour espérer encore. de ces amours à sens unique pour s'être cru un jour méritant de ce sentiment trop pur.
— résidence : artémis
— appartement n° : aile ouest - suite T545 (cinquième étage)

Re: let me be the promise that you keep )) daw    Dim 9 Déc - 22:46
citer éditer supprimer

let me be the promise that you keep
daw & huifan

Huifan comme son sauveur. Pensées égoïstes de profiter de lui, de sa présence chaleureuse, de sa main dans la sienne. Pensées égoïstes de savourer ces moments qu’il sait éphémère, l’impression que lui aussi finira par l’abandonner. Mais le choix qui s’offre à lui est cruel. Effacer les souvenirs avec Chulhei, la grande roue et l’impression de dominer un royaume qui ne sera jamais sien ou d’aller à l’échafaud, la nourriture comme une torture sans pareille. La crainte de devoir avouer que ça fait des années qu’il mange peu, plus. Des années qu’il a son corps en horreur. Des années qu’il n’y arrive plus. Des jours, semaines, qu’il sait encore moins. Efforts réduits à néant. Un seul être vous manque et tout est dépeuplé. L’importance de Chulhei comme une évidence encore plus marquée. Et il ne veut pas y penser. Alors égoïstement, Daw il préfère monter sur la grande roue. Plutôt affronter le vide que de voir le regard de Huifan se remplir de dégoût. Supplications qui ne trouvent sans doute pas sens, mais la crainte vraiment de le perdre lui aussi. Pas maintenant. Pas encore. Il ne s’en relèverait pas. Dans un silence qui s’installe, il regarde les gens aux sourires si grands et se demande presque encore tristement comment on fait. Pour être heureux. Comment on fait pour ne pas avoir un sourire bancal et des cadavres stellaires dans les yeux. Comment. Installé dans la grande roue, la main de Huifan détachée de la sienne, son regard se perd vers l’extérieur. Vers les lumières. Vers Séoul de nuit. Si paisible. Bien plus que Busan dans ses souvenirs. Il se perd Daw. Dans ce moment enchanteur. Comme si détaché du monde. Se perd dans la chaleur de la présence du garçon à ses côtés, de la féerie des lumières de la ville. Ne peut que hocher timidement la tête quant à savoir si il aime. Les yeux pourtant écarquillés. Biche aux abois lors que les doigts de Huifan se glisse sur son visage pour forcer à le regarder. Et il ne peut que se plier à la demande, admiration envers ce garçon, le cœur douloureux à l’idée qu’il est trop bien pour lui, enfant bon à rien, pathétique. Et sa voix est perdue, il ne peut répondre à la question. Ne peut rien faire, si ce n’est sentir son cœur s’affoler à ces lèvres là, au coin des siennes. Geste étonnant qui le laisse perdu. Panique aussi. Ne pas savoir quoi dire, quoi répondre. Ne pas savoir ce qu’il attend de lui. Affection qui lui est inconnue. Affection qui le trouble. La descente du manège est flou, l’impression de se perdre. Et pourtant voilà qu’il glisse encore sa main dans la sienne Daw. Visage caché derrière le lapin, tête basse, l’impression d’être un enfant, il a ses doigts qui se glissent dans ceux de l’homme. « Hui … Huifan ? » Sa voix murmurante qui sonne comme une question, tandis qu’il le force presque à s’arrêter. Cœur palpitant à un rythme disharmonique. Il craint le pire Daw. Craint que ses mots, ceux qu’il tente de forcer là entre ses lèvres, le condamne. « Est-ce que … Tu partirais … si tu … » savais que je me détruis sciemment. Si tu savais que je me déteste. Si tu savais que … je me suis abandonné moi aussi ? Sourire bancal, il finit par secouer la tête. Idiot. Sourire bancal et la tête qui se baisse, frange devant ses yeux. « Non … Rien. » Pas assez courageux. La crainte de perdre ce garçon qui prend le dessus sur une vérité. L’impression de refaire le même schéma qu’avec Chulhei, et pourtant. Comment dire ces mots qui lui assureraient tant de dégoût, tant de haine de sa part. Impossible.
last night story

_________________


"you" have been a hundred different people. you always break my heart. — ashe vernon
Contenu sponsorisé


Re: let me be the promise that you keep )) daw   
citer éditer supprimer
 
let me be the promise that you keep )) daw
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» I made a promise for a change, a revolution in the night. | Joy
» Promise à mort certaine...
» [Kusa] CK001 - Promise
» LISA RENFIELD ★ god's promise.
» 05. I promise, I won't cry. Or at least, I'll try.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul, south korea :: 15. gangnam-
Sauter vers: