bienvenue sur lns, un forum city de type résidence. chaque appartement est en colocation pour faciliter la création de liens. l'action se déroule dans la ville de séoul, en corée du sud. le forum a ouvert le 27 avril 2018. 7 jours sont accordés pour terminer la fiche. deux rp demandés tous les mois, merci de faire un effort sur l'orthographe. pas de lignes minimum, lns privilégie les réponses courtes.
sample35 

taehyun

sample35

jeno

sample35

bora



 

 restless night - jihyuk

Aller en bas 

avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t295-young-goddess http://last-night-story.forumactif.com/t313-han-baozi-soft-hurricane http://last-night-story.forumactif.com/t310-han-baozi http://last-night-story.forumactif.com/t311-053-0809-han-baozi http://last-night-story.forumactif.com/t318-shanghai_baby
— emménagement le : 09/05/2018
— courriers : 491
— pseudo : heimao
— avatar : nana komatsu - strparadise uwu
— billets : 11
— autres comptes : ashina chiaki (nakamoto yuta) & hae ilhoon (lee jihoon) & im daw (chae hyungwon) & huang xiao lu (zhong chenle)
— âge : 22 ans déjà et des moues d'enfants éternelles.
— occupation : livreuse de jour sur sa moto, elle livre des sushi pour une grande marque, de nuit, pilote, courses de rue illégales qui la rendent vivante, réelle.
— côté cœur : paumée des relations d'abus qui la laissent avec la promesse de ne plus aimer, et de tomber en amour face au premier sourire tendre juste pour elle.
— résidence : dionysos - 1er étage
— appartement n° : d117

restless night - jihyuk    Sam 22 Sep - 19:11
citer éditer supprimer

restless night
jihyuk & baozi
Elle peste. Baozi. Dans le vide. Elle peste. Toute seule sur cette route. Toute seule à taper dans sa roue. Le capot ouvert, de la fumée qui s’échappe. Elle jure aussi. Jolie bout de femme pas si grande que ça. Elle jure, en coréen, en chinois. Elle jure contre Kuan Ti et Tyler qui lui assuraient tous deux que son bijou allait bien. Tellement bien qu’elle était perdue au milieu de nul part. Entre Incheon et Séoul. Un peu trop d’alcool dans le sang pour pouvoir appeler quelqu’un. Un peu trop d’illégalité sous le capot aussi. Elle était coureuse. L’adrénaline dans le sang, et beaucoup trop de modifications sous le capot pour appeler n’importe quel service de dépannage à trois heures du matin. Puis elle avait des doutes vraiment. Qu’on vienne la remorquer à cette heure-ci. Quand le karma s’acharne contre vous, il a une tendance à bien le faire. Tellement bien qu’elle était bonne pour dormir dehors. Soupir aux lèvres, elle finit pourtant par refermer le capot. Geste sec avant qu’elle ne se hisse sur celui-ci, finissant assise en tailleur sur la taule. Boudeuse. Les bras croisés, un regard plus que mauvais sur son téléphone qui affiche cinq pourcents de batterie qui la narguent. Et personne qui répond. Personne pour venir la chercher. Ni les deux mécanos coupables, ni même Hiro. Seule. Au milieu de nulle part. L’alcool qui redescend, lui laissant des soupirs entre ses lèvres. Elle finit même allongée sur son capot. À regarder les étoiles. L’espoir qu’un miracle se passe. Mais il n’y a pas de miracle. Juste des phares au loin. Et Baozi qui se relève. Danse presque sur le devant de sa voiture. Bras en l’air, elle fait des grands signes. Espère juste que la voiture s’arrêtera. Qu’on la ramène. Et ça la brise de laisser son bijou ici. Une américaine, la taule d’un violet choc, véhicule voyant au moteur ronronnant. Ça la brise, mais à défaut si on peut la déposer à la résidence elle pourra aller réveiller Kuan pour qu’il vienne remorquer le véhicule. Que la voiture s’arrête juste. C’est tout. Et si c’est quelqu’un de mal attentionnée, elle pourra toujours lui refaire le portrait à coup de clef anglaise. Elle doit en avoir une qui traine à l’avant de sa voiture.
last night story

_________________
so go get runnin', won't you hurry? while it's light out, while it's early, before I start to miss any part of this & change my mind, whatever
troye sivan
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
— emménagement le : 13/09/2018
— courriers : 46
— pseudo : rainy, chaotic.evil
— avatar : jung hoseok.
— billets : 7
— autres comptes : park noah (lee mark) & lim haewan (jungwoo).
— âge : vingt-trois ans.
— occupation : mécanicien automobile avec un retour aux études dans le domaine du génie robotique.

Re: restless night - jihyuk    Dim 30 Sep - 3:32
citer éditer supprimer

restless night
jihyuk & baozi
il se fait tard et la fatigue elle tire aux quatre coins de ton esprit dans un rappel constant. la radio joue suffisamment fort pour te maintenir éveillé dans ce trajet trop long qui te sépare de ta plus jeune sœur. Tu ne sais pas dire non, refuser une invitation même quand ton horaire ne le permet pas, pas même quand tu es debout depuis trop tôt pour faire plaisir à tout le monde ainsi que tenir toutes les promesses que tu ajoutes à ta liste. Ton lit appelle ton nom dans la lointaine distance malgré l’insistance de ton téléphone sur le siège passager qui s’amuse à prendre vie à toutes les deux minutes, mais tu n’oses regarder. Pas même lorsque tu sembles virtuellement seul sur la route. De toute façon, ces messages n’ont probablement rien de très urgent puisque tu es confiant de n’avoir oublié personne quelque part. tu as tellement l’habitude de trainer le cul de quelqu’un – souvent huixi, faut se l’avouer – partout avec toi que l’habitacle de ta voiture parait cruellement dénudé de toute âme. La vie est effacée, absente, pour mieux te laisser seul avec toi-même et tu n’es pas ton plus grand fan.

Les gens sur le bord de la route ne sont que rarement de ton intérêt, n’ayant pas l’envie de récolter un tueur en série, mais l’intensité de vouloir capter une attention pique ta curiosité. Peut-être que ton côté parental prend le dessus, peut-être que tu commences à faiblir sur le principe de ne pas arrêter pour des étrangers lorsque le soleil a fait place à la lune. Quel que soit la raison réelle derrière ta motivation, tu te ranges sur le côté avec les lumières allumées, considérant que tu devrais t’en tirer si jamais tu te fais sauvagement attaquer par une femme – à moins qu’elle cache du renfort quelque part dans l’angle mort du véhicule, tu ne peux pas deviner. À peine un pied hors de ta propre voiture que tu ne rates pas la subtile fumée qui n’a strictement rien bien à annoncer. « Petit problème mécanique ? » Perspicacité se voulant taquine, tu souris simplement à la situation puisque tu ne crois pas qu’une sociopathe chercherait à monter autant une belle mise en scène avec effets spéciaux. « Y’a une étoile là-haut qui brille pour toi, les voitures c’est mon domaine. » Flatterie envers ta propre personne, tu ne veux pas non plus laisser croire que tu n’es qu’un pauvre type cherchant à faire croire qu'il sait ce qu’il fait quand ce n’est pas le cas.
last night story

_________________

it's okay to not
have it figured yet
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t295-young-goddess http://last-night-story.forumactif.com/t313-han-baozi-soft-hurricane http://last-night-story.forumactif.com/t310-han-baozi http://last-night-story.forumactif.com/t311-053-0809-han-baozi http://last-night-story.forumactif.com/t318-shanghai_baby
— emménagement le : 09/05/2018
— courriers : 491
— pseudo : heimao
— avatar : nana komatsu - strparadise uwu
— billets : 11
— autres comptes : ashina chiaki (nakamoto yuta) & hae ilhoon (lee jihoon) & im daw (chae hyungwon) & huang xiao lu (zhong chenle)
— âge : 22 ans déjà et des moues d'enfants éternelles.
— occupation : livreuse de jour sur sa moto, elle livre des sushi pour une grande marque, de nuit, pilote, courses de rue illégales qui la rendent vivante, réelle.
— côté cœur : paumée des relations d'abus qui la laissent avec la promesse de ne plus aimer, et de tomber en amour face au premier sourire tendre juste pour elle.
— résidence : dionysos - 1er étage
— appartement n° : d117

Re: restless night - jihyuk    Jeu 11 Oct - 12:22
citer éditer supprimer

restless night
jihyuk & baozi
Elle a sans doute l’air idiote Baozi. Debout sur son capot qui fume à faire des grands signes. Sans doute. Pas du genre à se faire aider d’habitude. Fierté grande comme le monde. Baozi un peu garçonne sur les bords. Baozi créature fière annonçant souvent qu’elle sait tout faire, et même faire mieux que les hommes. Pourtant un air de dépit face à son moteur qui ne ronronne plus. Pauvre américaine. Voilà qu’elle crache de la fumée la vilaine. Voilà aussi que ni Tyler, ni Kuan ne répondent. Amis ingrats. Alors elle range sa fierté dans sa poche, debout, déjà prête à faire des concessions. Déjà prête à sortir le portefeuille pour qu’on la ramène. Déjà des idées mauvaises pour réveiller son ami d’enfance à trois heures du matin et le trainer par l’oreille jusqu’à son bébé, son bijou. Elle aurait du y aller en moto à Incheon, comme d’habitude. Mais la course était prometteuse et l’argent dans sa boite à gants une évidence. Voilà que la voiture s’arrête, phares toujours allumés et un homme qui en sort tandis qu’elle descend de son capot une moue boudeuse vers sa voiture. « Yup elle m’a lâchée la vilaine. » L’alcool joue encore dans son sang pour lui donner des moues d’enfant, mais voilà que ses yeux s’illuminent lorsqu’il lui annonce qu’il s’y connaît en mécanique. « Si j’ai vraiment une bonne étoile … Alors j’espère que tu ne diras rien de ce qu’il se trouve sous mon capot. » Elle a une grimace Baozi. Parce qu’elle sait bien qu’elle n’est pas totalement, du tout, dans la légalité. Mais l’adrénaline, les courses de rue c’est son dada. Et de base les seules personnes qui touchent à sa voiture sont les mécaniciens de sa bande. Tout deux dans les bras de Morphée pendant qu’elle est au milieu de nulle part. « Je préviens, j’suis pas une bimbo qui paye en nature … S’il faut payer, tu me dis juste le prix et basta … Sinon si c’est pas réparable, si tu peux juste me conduire à Séoul, l’Olympus Complex que j’aille assassiner ces mécanos du dimanche ça serait sympa. » Le tutoiement est naturel chez elle, touche d’un accent chantant tandis qu’elle rouvre le capot et le bloque pour qu’il puisse jeter un œil. En espérant qu’il s’y connaisse vraiment.
last night story

_________________
so go get runnin', won't you hurry? while it's light out, while it's early, before I start to miss any part of this & change my mind, whatever
troye sivan
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
— emménagement le : 13/09/2018
— courriers : 46
— pseudo : rainy, chaotic.evil
— avatar : jung hoseok.
— billets : 7
— autres comptes : park noah (lee mark) & lim haewan (jungwoo).
— âge : vingt-trois ans.
— occupation : mécanicien automobile avec un retour aux études dans le domaine du génie robotique.

Re: restless night - jihyuk    Dim 14 Oct - 21:22
citer éditer supprimer

restless night
jihyuk & baozi
La fatigue voudrait t’inciter à passer ta route, mais tu te vois plutôt mal abandonner quelqu’un dans le besoin sur le côté d’une rue plongée dans le noir d’un manque d’achalandage. Au pire, tu dormiras un peu moins que prévu, mais tu es encore jeune physiquement et tu t’en remettras assez bien. Ce n’est clairement pas comme s’il s’agissait de la première fois que le délai entre le couché et le levé est étrangement court. Une bonne action de plus ou de moins à ton compteur, tu n’es plus à ça de près pour racheter des mauvais pas de jeunesse. Le problème qui se dessine est évident à mesure que tu quittes ton propre véhicule pour t’approcher de la jeune femme cloitrée au milieu de nulle part avec un véhicule hors d’état de marche – parce que même s’il parvient à rouler, personne n’est vraiment assez fou pour aller bien loin avec de la fumée qui s’échappe du capot. La confirmation ne tarde pas, ne t’arrêtant pas trop aux manières de la propriétaire de la ferraille capricieuse, le regard plutôt attardé sur le véhicule qui chante déjà ses allures sortant du classique.  Tu ne diras rien de ce qu’il se trouve sous mon capot. Alors tu as probablement vu juste, sourire qui danse sur les lèvres en finissant de te diriger vers le devant de la voiture dont le capot s’ouvre sur la réalité exposée. Quelques secondes de silence s’étirent pendant que tu observes l’étendu illégal sous ton regard et l’inconnue en alternance d’un air relativement amusé sans que ce ne soit un fait qui te dérange grandement. Ce sont ses affaires, pas les tiennes. Ce n’est qu’une voiture alors tu ne comptes pas te mettre à faire un sermon paternel à une inconnue pour ça, préférant te lancer dans la recherche du cœur du problème malgré le fait que tes repaires sont un peu bouleversés par la différence de ce dont à quoi tu es habitué. Ton cerveau fatigué te fait ensuite prendre la mesure de ce qu’elle vient de te dire pour tout bonnement arquer un sourcil sur ton visage. « J’ai pas l’intention de réclamer quoi que ce soit, t’inquiètes pas. » Ton attention retourne entièrement vers l’auto, tâchant de ne pas te brûler les doigts sur le moteur encore chaud pendant ton inspection rapide. « En effet, je vois que ce n’est pas tout légal ce que y’a là-dedans. Sinon je crois que t’es bonne pour la laisser là cette nuit si tu veux vraiment pas appeler un remorqueur. » Tu n’as pas non plus la ferme intention de t’éterniser sur le cas – surtout que tu ne possèdes pas le matériel nécessaire sous la main pour effectuer le moindre travail convenable. « Y’a des pièces à changer et j’ai malheureusement pas de réserve cachée dans le coffre de ma voiture. Je te ramène ? » Tutoiement allant dans les deux sens, tu as réussi à te salir les doigts que tu essuies par réflexe sur ton pauvre jean avant de refermer le capot.
last night story

_________________

it's okay to not
have it figured yet
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t295-young-goddess http://last-night-story.forumactif.com/t313-han-baozi-soft-hurricane http://last-night-story.forumactif.com/t310-han-baozi http://last-night-story.forumactif.com/t311-053-0809-han-baozi http://last-night-story.forumactif.com/t318-shanghai_baby
— emménagement le : 09/05/2018
— courriers : 491
— pseudo : heimao
— avatar : nana komatsu - strparadise uwu
— billets : 11
— autres comptes : ashina chiaki (nakamoto yuta) & hae ilhoon (lee jihoon) & im daw (chae hyungwon) & huang xiao lu (zhong chenle)
— âge : 22 ans déjà et des moues d'enfants éternelles.
— occupation : livreuse de jour sur sa moto, elle livre des sushi pour une grande marque, de nuit, pilote, courses de rue illégales qui la rendent vivante, réelle.
— côté cœur : paumée des relations d'abus qui la laissent avec la promesse de ne plus aimer, et de tomber en amour face au premier sourire tendre juste pour elle.
— résidence : dionysos - 1er étage
— appartement n° : d117

Re: restless night - jihyuk    Mar 23 Oct - 20:42
citer éditer supprimer

restless night
jihyuk & baozi
Elle sait qu’elle est chanceuse Baozi. Elle sait que peu s’arrête en plein milieu de la nuit, préférant continuer leur chemin. Elle la première. Elle le sait. Mais elle connaît aussi ce qu’il y a sous son capot. Pièces que les mécaniciens de la bande ont récupéré on ne sait comment, sa voiture qui passe au garage toutes les semaines ou presque, entre les mains de Tyler ou de Kuanti, sans cesse amélioré, pour qu’elle puisse l’accompagner dans ses courses les plus folles. Elle ne connaît pas l’homme, pourtant grimace même quand il annonce qu’il s’y connaît en mécanique. Elle le laisse s’approcher Baozi, relevant simplement le capot au violet pimpant, la fumée s’échappant toujours plus à son grand regret. Une envie de donner un coup dans sa roue, principe, retenue et elle se décale pour le laisser jouer le chirurgien avec l’intérieur de son bijou. Mais la chinoise ne peut s’empêcher de remarquer qu’elle ne paye pas en nature. Pas de ce genre de filles. De celles qu’on voit souvent aux courses, décolleté plongeant dans lequel elle irait bien mettre le nez, tenue ravageuse l’espoir de ravir le cœur d’un coureur. Non elle, elle est celle qui court en mini-jupe. Celle au collant troué qu’on respecte, qui boit bien qu’un homme d’après les dires. Sourire quand il assure ne rien vouloir de lui, elle cherche dans la poche arrière de son short ses cigarettes et son briquet, besoin de se détresser tandis qu’elle attend la sentence. Annonce qui tombe, la voiture qui doit rester là. Elle suppose le moteur mort, se promet de le faire manger aux deux idiots. « Fuck … Ça craint. On va me la voler si je la laisse là. » Elle y tient à sa voiture. Tellement. « Y’a moyen qu’on la pousse sur le bas côté ? J’pas envie qu’on me la prenne ou que quelqu’un se plante … » Moue sérieuse, elle sait très bien qu’elle ne va pas dormir, qu’elle devra réveiller les idiots pour venir la chercher. Même Hiro est bon pour y passer, dans ce genre de situation, la faute est partagée, fallait pas la laisser toute seule. « Mais j’suis pas contre le fait que tu me ramènes … Le complexe Olympus ça te dit quelque chose ? »
last night story

_________________
so go get runnin', won't you hurry? while it's light out, while it's early, before I start to miss any part of this & change my mind, whatever
troye sivan
avatar

Voir le profil de l'utilisateur
— emménagement le : 13/09/2018
— courriers : 46
— pseudo : rainy, chaotic.evil
— avatar : jung hoseok.
— billets : 7
— autres comptes : park noah (lee mark) & lim haewan (jungwoo).
— âge : vingt-trois ans.
— occupation : mécanicien automobile avec un retour aux études dans le domaine du génie robotique.

Re: restless night - jihyuk    Lun 19 Nov - 23:41
citer éditer supprimer

restless night
jihyuk & baozi
Le verdict est simple devant le patient qui se présente à toi sur le bord de la route dans une noirceur percée par les phares de ta voiture et la lumière de ton téléphone qui te sert à inspecter l’état caché sous le capot. Peu de légalités, mais tu es mécanicien et non policier donc tu n’as pas l’intention de le mentionner à qui que ce soit. Préférant te mêler de tes affaires sur le sujet, c’est toi qui a proposé ton aide alors tu serais mal placé pour jouer les mecs chiants sur des détails qui ne changent rien à ta vie. Tu écoutes d’une seule oreille son mécontentement pendant que tu admires le fait que tu viens de nettoyer tes doigts sur ton jean et que ce n’était pas le geste le plus brillant de ta soirée avant de relever la tête dans sa direction lorsqu’elle réclame un coup de main. « Hm ? Ah, oui, bien sûr. » Peu préparé à l’effort physique, tu te vois toutefois mal refusre puisque tu es forcé de douter qu’elle puisse y parvenir toute seule. Divagation de tes projets personnels, tu plies à la requête pour l’aider à bouger le véhicule davantage hors de danger pendant qu’elle devra s’en éloigner pour le reste de la nuit. « Je connais des gens qui vivent là, donc aucun problème pour t’y ramener. » Tu supposes que de devoir abandonner sa voiture n’a rien d’agréable, surtout pas quand elle est modifiée et que tu es à peu près certain que ce n’est pas que pour faire belle parure. « T’as des trucs à récupérer dedans ? » Pointant la bagnole à la peinture criarde, tu fais office de gentil rappel au cas où son attention est trop dirigée dans une direction au point d’en oublier des détails importants tout en allant de ton côté retrouver ta portière sur laquelle tu poses la main. Malgré ta bonne volonté, tu ne tiens pas personnellement a passer trop de temps sur le bord d’une rue sans éclairage lorsque ton lit t’attend impatiemment. « Tu fais quoi d'une bagnole modifiée, d'ailleurs ? » Simple curiosité, tu aurais regretté de ne pas avoir tenté la question au moins une fois.
last night story

_________________

it's okay to not
have it figured yet
avatar

Voir le profil de l'utilisateur http://last-night-story.forumactif.com/t295-young-goddess http://last-night-story.forumactif.com/t313-han-baozi-soft-hurricane http://last-night-story.forumactif.com/t310-han-baozi http://last-night-story.forumactif.com/t311-053-0809-han-baozi http://last-night-story.forumactif.com/t318-shanghai_baby
— emménagement le : 09/05/2018
— courriers : 491
— pseudo : heimao
— avatar : nana komatsu - strparadise uwu
— billets : 11
— autres comptes : ashina chiaki (nakamoto yuta) & hae ilhoon (lee jihoon) & im daw (chae hyungwon) & huang xiao lu (zhong chenle)
— âge : 22 ans déjà et des moues d'enfants éternelles.
— occupation : livreuse de jour sur sa moto, elle livre des sushi pour une grande marque, de nuit, pilote, courses de rue illégales qui la rendent vivante, réelle.
— côté cœur : paumée des relations d'abus qui la laissent avec la promesse de ne plus aimer, et de tomber en amour face au premier sourire tendre juste pour elle.
— résidence : dionysos - 1er étage
— appartement n° : d117

Re: restless night - jihyuk    Jeu 6 Déc - 19:12
citer éditer supprimer

restless night
jihyuk & baozi
Le verdict est tombé et il a plus l’air d’une sentence qu’autre chose aux yeux de Baozi. Elle doit abandonner sa voiture. Son bijou. Sa vie presque. Morceau de ferraille qu’elle a récupéré aux prémices de ses dix-sept ans, pas encore le permis pour rouler, pas encore de quoi pouvoir faire, mais les promesses d’aventure devant cette voiture bonne pour la casse. Objet de souvenirs, elle a retapé le bolide avec ses amis, rires et disputes autour d’une carcasse de voiture qu’on s’était évertué à garder en vie. Continue encore de le faire. Baozi elle a gagné sa première course avec, alors qu’elle avait si mal commencé. Encore maintenant elle est couronnée Baozi grâce à cette américaine. Elle est chère à son cœur. Elle se souvient des larmes qu’elle a versé à l’abri du monde lorsqu’elle a perdu Nash. Elle se souvient de ce côté réconfortant qu’elle a cette voiture, lorsqu’elle n’en veut plus de sa situation avec Kikwang et qu’elle a besoin de s’enfuir. Demande entre ses lèvres de pousser la voiture dans le fossé quitte à devoir la laisser là, elle apprécie l’aide de l’inconnu. Il leur faut un peu de temps avec le moteur mort pour qu’elle roule sur le bas côté, mais une fois en pente, elle se cale docilement. Pincement au cœur, elle s’apprête à annoncer qu’elle peut s’en aller, déjà en train de fomenter des idées de vengeance et des réveils dont ils se souviendront ces mécano du dimanche, mais la question la ramène sur terre, et elle est déjà penchée au niveau de la place passager à extirper ce que contient sa boite à gant. Des papiers de la voiture à son permis sans oublier la somme gagnée dans la course du soir, elle case tout pêle-mêle dans son sac avant de revenir vers le jeune homme dont la curiosité s’exprime tandis qu’elle s’installe à l’avant de son véhicule, sac serré sur ses jambes comme contenant sa vie. « Hm … Des choses pas très légales ? Courses, drift et compagnie, de Séoul aux coins perdus de la Corée. J’suis plutôt douée en vrai. » Tête couronnée, elle gagne souvent ses courses, rafle les prix, parfois même au nez d’Hiro. « Donc mécano ? Sur Séoul ? »
last night story

_________________
so go get runnin', won't you hurry? while it's light out, while it's early, before I start to miss any part of this & change my mind, whatever
troye sivan
Contenu sponsorisé


Re: restless night - jihyuk   
citer éditer supprimer
 
restless night - jihyuk
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Perfect night ♪
» Snow Night [F, Clan de Glace]
» Monday Night Raw #46 - Carte
» Friday Night Smackdown - 23 Décembre 2011 (Carte)
» Fate Stay Night RPG (demande de partenariat)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 :: seoul, south korea :: 17. ailleurs :: corée du sud-
Sauter vers: